Vision

 

 

 

 

CONSEIL DES COMMUNAUTES AFRICAINES EN EUROPE ET EN BELGIQUE

 

VISION

 

A l’aune des résultats mitigés consignés dans de multiples rapports des panels d’experts sur l’efficacité de l’aide publique au développement, le CCAEB s’est attelé à une analyse approfondie de la problématique. Au terme de quelques années de réflexion et d’investigation, cette démarche l’a conduit, à développer un nouveau paradigme du développement : le développement responsable. Il s’agit d’un processus de la relance de l’essor socioéconomique non assistencialiste.

 

Ce concept stipule que l’on ne peut être développé par des tiers mais que l’on SE développe soi même. Autrement dit, l’apport de capital extérieur pour le développement ne peut être utile que là où les populations et les gouvernements se sont déjà embarqués dans le processus de la relance de l’essor socioéconomique responsable des localités ou du pays.

L’aide publique au développement ne peut sortir un pays de la pauvreté, mais elle ne peut qu’amplifier un processus déjà amorcé dans ce sens.

 

Pour qu’une population s’engage dans ce processus elle doit impérativement, d’une part, avoir un minimum d’instruction pour pouvoir participer utilement aux grandes orientations économiques de son pays, et d’autre part, avoir conscience de ses droits fondamentaux et acquérir la capacité de les revendiquer quand il le faut.

Pour le CCAEB, le développement ne consiste pas seulement à promouvoir l’essor socio-économique responsable des pays africains, initié, conçu et porté par les populations concernées mais aussi, à œuvrer pour un développement responsable qui respecte l’homme dans sa culture et dans son environnement physique et institutionnel.

 

Dans cette optique, l’être humain est placé au cœur de toute action, dans un esprit de traitement égalitaire de la femme et de l’homme et de la prise en compte permanente de la dimension jeunesse.

 

Dans la quête endogène de la satisfaction actuelle des besoins fondamentaux des populations, les activités entreprises ne doivent en aucun cas compromettre la possibilité pour les générations futures de satisfaire aussi les leurs.

 

Cette dynamique est portée essentiellement par les populations concernées qui travaillent collectivement en vue d'un mieux être collectif par la création et l'innovation, à partir de leurs réalités culturelles, socio-économiques et environnementales.

 

Ce processus complexe nécessite le travail et l'engagement des femmes et des hommes ayant compris la nécessité et l'importance de l'acquisition et du développement des savoirs, des savoir-faire ainsi que des attitudes civiques et citoyennes constructives. Il implique une profonde mutation des mentalités et des habitudes.

 

Investir pour le développement humain durable consiste donc à investir dans la responsabilisation des personnes qui peuvent réfléchir collectivement et formuler des stratégies appropriées pour réduire la pauvreté, induire une gouvernance démocratique et générer un bien-être social durable pour tous.

 

© COPYRIGHT 2013 - CCAEB. Tous droits réservés.

N° d’entreprise : 0452335447