Projets par année

 

 

 

 

CONSEIL DES COMMUNAUTES AFRICAINES EN EUROPE ET EN BELGIQUE

 

PROJETS PAR ANNEES

 

2013 : le projet d’appui à l’agriculture familiale dans le territoire de Lomela est en cours et il s’agit : de la mise en place d’une infrastructure avec moulins à farines et une décortiqueuse de riz autogérée par une petite coopérative de femmes, afin, d’une part alléger le travail des femmes, et d’autre part, de leur permettre de générer leurs propres revenus.

 

Comment le projet a-t-il vu le jour et grandi ?

 

Interpellé par les associations du Sankuru sur le fait que ce territoire est oublié, en dépit du fait qu’il fut le théâtre d’un conflit armé qui a tout ravagé, et qu’aucune ONG belge ni la coopération technique belge n’y interviennent, le CCEAB a organisé une mission exploratoire. Les conclusions de cette mission étaient sans équivoque. Les populations des villages de Lodja et ses environs ne vivant que de l’agriculture étaient menacées de famine à cause d’une insuffisance de la production liée à l’usage de semences de qualité médiocre et d’outils aratoires rudimentaires, et, du manque de diversité des productions agricoles. Les femmes étant plus particulièrement victimes de cette situation. Durant cette mission, notre administrateur a rencontré l’ensemble des protagonistes interférant dans cette problématique : les décideurs politiques, les chefs coutumiers, les associations et groupements solidaires ainsi que des agronomes. Au terme de cette mission, l’ONGD Centre de Formation et d’Appui aux Initiatives Locales (CEFAIL) dut retenu comme potentiel partenaire local pour des projets dans cette région et en octobre 2009, fut concrétisé la création du partenariat entre CEFAIL et CCAEB. Le projet global fut implémenté en mars 2012, avec le soutien de Direction Générale au Développement.

 

Les résultats ?

 

Ce projet a commencé au mois de septembre 2011 et s’est terminé le 31 aout 2013. Il s’est conclu sur un succès apparent au niveau de la production et reproduction des semences ainsi que pour l’accompagnement. La zone d’intervention est maintenant dotée de semences de bonne qualité et en quantité suffisante pour les bénéficiaires qui n’ont plus besoin de semences au début de chaque saison culturale.

Ce projet permet à CCAEB de passer de la reproduction de semences à l’augmentation de la production suffisante pour l’auto-consommation et les surplus seront soit vendus soit transformés et commercialisés.

 

Parmi les améliorations, on compte :

 

  • Le taux élevé et aigu de la malnutrition des enfants et des populations du Sankuru a diminué grâce à la relance agricole.

     

  • Les activités génératrices de revenus soutenues par le CCAEB ont augmenté les revenus des ménages.

     

  • L’intervention du CCAEB concourt efficacement à l’amélioration des capacités et moyens d’intervention des partenaires locaux en matière de :

- gestion organisationnelle,

- gestion de cycle de projets axée sur les résultats et le cadre logique ;

- plaidoyer et interpellation politique.

 

2012 : l’ONGD acquiert une expertise additionnelle dans le domaine de la santé, plus particulièrement dans le champ de la sensibilisation à la prévention des maladies endémiques et contagieuses avec l’aide de l’ASBL TRK (Tentes pour les Réfugiés du Kasaï).

 

2011 : CCAEB et INFODEV (Information, Formation et Développement) ont introduit un projet agricole pour venir en aide la population du Sankuru dans la Province du Kasaï Oriental.

Accepté par la DGD, le Ministre de la Coopération a signé l’accord de financement en septembre 2011. Ce qui a permis à l’ONGD d’avoir, pour la première fois, une expérience de projet sud. Le CCAEB bénéficie d’une subvention pour le projet d’appui à l’agriculture familiale dans le territoire de Lomela et ses environs, situés dans le district du Sankuru, dans la Province du Kasaï Oriental en République Démocratique du Congo. Cette subvention a donné l’occasion au CCAEB d’être la toute première ONGD Belge à intervenir dans le cœur de la RD Congo, le Sankuru. Le projet s’inscrivant dans un programme d’appui à l’agriculture familiale pour la lutte contre la pauvreté.

 

2010 : le partenariat avec Congo-Forum a renforcé la capacité d’intervention du CCAEB au Nord par la mise à disposition d’un outil supplémentaire d’information, de sensibilisation et d’éducation au développement sur la République Démocratique du Congo.

 

2008 : l’arrivée de MINA AISBL a contribué au renforcement de la capacité d’intervention du CCAEB dans le domaine de la santé mentale et du renforcement des capacités du personnel soignant en République Démocratique du Congo.

 

2007 : le CCAEB a construit un partenariat structurel avec l’association INFODEV (Information, Formation et Développement) qui possède une solide expérience de terrain ainsi qu’une expertise avérée dans le domaine de la gestion de cycle de projets axée sur les résultats et le Cadre Logique.

INFODEV étant déjà présent sur le terrain avec CEFAIL, il a permis de préparer CCAEB afin de favoriser les échanges et de passer de la théorie à la pratique. Ce partenariat a abouti, après deux ans d’échanges, à l’atelier d’identification qui a permis au CCAEB et INFODEV d’introduire un projet agricole pour venir en aide la population du Sankuru dans la Province du Kasaï Oriental.

 

2004 : la formation des responsables d’associations membres de la fédération a permis de renforcer leurs compétences en leur faisant acquérir la maîtrise des méthodes et pratiques de la coopération au développement, en les incitant à créer de petites et moyennes entreprises susceptibles de procurer des emplois au Sud assurant ainsi leur participation au développement. De même l’implication des femmes et des jeunes migrants a élargi le nombre d’acteurs de la coopération au développement.

Conscient de son rôle de pionnier en tant qu’ONG de développement regroupant des personnes originaires d’Afrique, le CCAEB s’est engagé dans les activités de renforcement des capacités des partenaires du Nord et du Sud.

 

2003 : conception et élaboration d’outils pédagogiques servant de support aux séances de sensibilisation et d’éducation au développement :

 

-un documentaire audiovisuel : « Les chemins croisés de la Coopération » ;

-une mallette pédagogique sur le pagne : son historique, son langage et ses mille usages ;

-un jeu éducatif sur l’Afrique pour jeunes enfants : un puzzle qui permet de découvrir ou de mieux connaître les pays africains, leur faune et leur flore ;

-une brochure interactive pour les jeunes et les enfants, démontrant les influences des signes et arts d’Afrique sur les arts plastiques occidentaux.

 

2001 : la mobilisation s’est poursuivie par la mise en place d’un réseau des membres de la fédération et d’autres acteurs de développement au Nord comme au Sud. Dans cet ordre d’idées, diverses analyses ont été réalisées d’une part, sur des thématiques précises et d’autre part, sur l’identification et la plus-value des approches de la coopération au développement menées par les autres ONG œuvrant sur le continent africain.

 

2000 : le financement de la DGCD a permis de mobiliser et de sensibiliser les populations belges et les membres de la fédération sur l’importance de soutenir les actions de la coopération au développement. Cette mobilisation a été complétée par des rencontres, des journées d’étude, des séminaires et des colloques de haut niveau.

Il a également permis la production et la diffusion d’une revue « MUNGANZI » comme outil d’information, d’analyse et de réflexion.

 

© COPYRIGHT 2013 - CCAEB. Tous droits réservés.

N° d’entreprise : 0452335447